prostituée sur toulon Emery : « Un match avec une bonne pression »

Trophée des Champions
07/08/2016

rencontres avec le nagual conversations avec carlos castaneda Les réactions des entraîneurs parisien et lyonnais Unai Emery et Bruno Génésio après le large succès de Paris dans le Trophée des Champions 2016…

rencontres de femmes a rabat mauvaise rencontre beatrice nicodeme Une résistance d’une dizaine de minutes puis plus rien, ou si peu. Voilà comment l’entraîneur lyonnais Bruno Génésio a résumé la performance de ses troupes, balayées par le Paris Saint-Germain dans le Trophée des Champions 2016 disputé samedi soir à Klagenfurt, en Autriche (4-1). Pourtant, ce sont bien les Lyonnais qui avaient le mieux débuté la partie. Avant que Paris n’accélère, encore et toujours, et empile rapidement les buts.

« Il y a encore beaucoup de travail. C'est peut-être un mal pour un bien avant le début du championnat. Il va falloir se relever. On ne jouera pas tous les week-ends contre une telle équipe », veut positiver le technicien rhodanien, qui sait qu’il ne s’agit a priori pas d’un écart seulement entre Paris et Lyon. Mais entre Paris et toutes les formations de Ligue 1.

Il n’empêche. Tout le monde - joueurs, observateurs, médias - pensait l’OL mieux préparé pour ce Trophée des Champions 2016, plus confiant et serein que la saison passée à la même époque, quand les joueurs alors entraînés par Hubert Fournier s’étaient inclinés au stade Saputo de Montréal (2-0), déjà face à Paris.

rencontre kerawa code bougie prostituee Cela ne s’est pas vu. La qualité de jeu et le caractère de rouleau-compresseur de Paris expliquent pour beaucoup ce match compliqué des Lyonnais. « On a fait preuve de naïveté et manqué de concentration sur deux buts. Je suis déçu. Je ne m'attendais pas à ça », ajoute Bruno Génésio. « On a oublié des fondamentaux et été punis chaque fois que Paris est venu. Défensivement, on a failli. » 

rencontre amicale gap De son côté, son homologue parisien Unai Emery pouvait savourer ce premier titre pour son premier match en compétition officielle sur le banc du club de la capitale. Son premier titre en France, surtout. Et dire que « son » équipe, au jeu plus site rencontre amicale monde « vertical prostituée gare albi » que celui mis en place par Laurent Blanc  et son staff technique pendant trois saisons, n’était pas au complet en raison des absences sur blessures, suspensions ou arrivées récentes… 

site de rencontre pour ado qc « J'ai beaucoup de respect pour l'adversaire mais je crois que nous avons fait un match avec une bonne pression », a avancé le Basque lors de la conférence de presse d’après-match, confirmant la philosophie de jeu qu’il souhaitait mettre en place.

« Gagner ce trophée est important. Je suis arrivé à Paris avec beaucoup d’ambition. Nous sommes très contents mais nous voulons continuer. Nous allons nous préparer pour la suite. » C’est à dire l’ouverture du championnat de France de Ligue 1 à Bastia, vendredi prochain. En attendant, Paris vient de s'adjuger un quatrième Trophée des Champions consécutif. Une habitude, certes, mais quelle habitude !

chat sexe al es site de rencontre metz tessy  








L'email a bien été envoyé
  • Partenaires beIN SPORT PARIONS SPORT TAG HEUER ballon uhlsport